Syproflash semaine 10 2019

Frémissement...

Quoiqu’on dise, il est incontestable que notre salut dépend de l’appétit chinois. N’en déplaise à ceux qui souhaiteraient imaginer un monde où le marché français seul suffirait à contenter ses éleveurs. La réalité est bien différente d’autant plus que les règles que nous pouvons nous imposer ici, même si elles parlent aux consommateurs et aux éleveurs, sont occasionnellement des handicaps. Les flux mondiaux dépendent de la loi des marchés qui fixent les prix.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *