Syproflash semaine 18 2019

Mais en mai...

L’adage invite le quidam à faire ce qu’il lui plaît en mai. Si cette maxime vaut pour nos tenues vestimentaires, elle est difficile, voire, impossible à adapter à notre filière. Une semaine d’activité dite normale enregistre cinq jours ouvrés. La production d’une semaine est répartie sur ces cinq jours. Dès qu’un jour férié s’impose, le volume proposé restant le même à quelques centaines d’unités près, le stock sur pied se fait mécaniquement chez les éleveurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *